L’hôtel Saint-Louis (vers 1891)

Hôtel Saint-Louis, rue Haldimand, Québec, QC, vers 1891, James George Parks, MP-0000.2824, Musée McCord

Hôtel Saint-Louis, rue Haldimand, Québec, QC, vers 1891, James George Parks, MP-0000.2824, Musée McCord

Les Maisons Beaucours, collection de l'auteur, 2014

Les Maisons Beaucours, à l’angle des rues Saint-Louis et Haldimand (collection de l’auteur, 2014)

Localisation, Google Maps


Publicité de l'hôtel en 1886 tirée du Morning Chronicle Commercial and Shipping Gazette (Québec), vol. XL, no 14499, samedi 25 septembre 1886, p. 2

Publicité de l’hôtel en 1886 tirée du Morning Chronicle Commercial and Shipping Gazette (Québec), vol. XL, no 14499, samedi 25 septembre 1886, p. 2

Fondé en 1852, l’hôtel Saint-Louis prend de l’expansion en 1864-1865 alors qu’il acquiert un bâtiment voisin et ajoute deux étages au nouvel ensemble. Il devient, à cette époque, l’établissement du genre le plus prestigieux à Québec. Il héberge notamment une partie de la délégation participant à la Conférence de Québec en 1864.

Le photographe James George Parks nous le représente vers 1891 alors que l’hôtel est sur le point d’être relégué au second plan par le Château Frontenac, dont la construction débute l’année suivante. Dans les décennies qui suivent, le Saint-Louis, comme on l’appelle, connait des difficultés. Il semble toutefois conserver une bonne réputation; lors d’un incendie qui l’endommage gravement en 1947, on remarque que plusieurs de ses hôtes sont des députés y résidant en période de session parlementaire.

Photo de l'incendie de 1947 ("Le feu menace l'hôtel Saint-Louis", L'Action catholique (Québec), vol. 40 no 12 330 jeudi 13 février 1947, p. 1)

Photo de l’incendie de 1947 (« Le feu menace l’hôtel Saint-Louis », L’Action catholique (Québec), vol. 40 no 12 330 jeudi 13 février 1947, p. 1)

La vocation hôtelière de l’édifice prend fin en 1963 lorsque le gouvernement du Québec s’en porte acquéreur pour y aménager une annexe au palais de justice situé de l’autre côté de la rue Saint-Louis. L’État revoit sa décision devant la forte réaction favorable à la conservation du bâtiment. Celui-ci tombe tout de même sous le pic des démolisseurs en 1969 sans que le gouvernement donne vie à son projet par la suite.  En 1997, un promoteur immobilier met la main sur le terrain et y fait un bâtir les Maisons (de) Beaucours. C’est cet immeuble que l’on peut observer sur la photo de 2014.


Complément d’information

Guide touristique de Québec offert par l’hôtel (non daté mais aucune date dans le texte n’est postérieure à 1892; un paragraphe porte sur l’hôtel.) N.B.: Le lien direct vers archive.org semble problématique. J’ai inséré un lien vers Open Library qui redirige le lecteur vers archive.org.

Autre vue de l’hôtel, en 1872.

Autre photo des Maisons (de) Beaucours.

Documents consultés

« Le feu détruit les étages supérieurs du Saint-Louis ». L’Action catholique (Québec), vol. 40, no 12330 (13 février 1947), p. 3,17.

 Débats de l’Assemblée nationale du Québec : Quatrième session-28e Législature, le jeudi 13 mars 1969, Assemblée nationale du Québec, 1969, p. 374-379. (Fichier PDF en libre téléchargement)

LEBEL, Jean-Marie. Le Vieux-Québec : guide du promeneur. Sillery, Éditions du Septentrion, 1997, 338 p.

LEMOINE, James MacPherson. Picturesque Quebec : A Sequel to Quebec Past and PresentMontréal, Dawson Brothers, 1882, 535 p. (voir p. 47-48 où l’auteur traite de l’histoire de l’hôtel)

ROY, Alain. « L’épopée du Vieux-Québec ». Continuité, no 74 (automne 1997), p. 18-22. (Fichier PDF en libre téléchargement)

Advertisements

2 réflexions sur “L’hôtel Saint-Louis (vers 1891)

Vous avez des commentaires ou des suggestions?

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s