Le secteur du marché Finlay (1829)

1829

Le marché de la basse-ville vu depuis le quai de McCallum, Québec, 4 juillet 1829, James Pattison Cockburn, Eau-forte, Collection Peter Winkworth de Canadiana,  C-150737,  Bibliothèque et Archives Canada

Le marché de la basse-ville vu depuis le quai de McCallum, Québec, 4 juillet 1829, James Pattison Cockburn, Eau-forte, Collection Peter Winkworth de Canadiana, C-150737, Bibliothèque et Archives Canada

v. 1910

Quartier Vieux-Québec-Basse-Ville - Marché-Finlay , J.-E. Livernois, vers 1910, Fonds J. E. Livernois Ltée, P560,S2,D2,P300321, Bibliothèque et Archives nationales du Québec

Quartier Vieux-Québec-Basse-Ville – Marché-Finlay , J.-E. Livernois, vers 1910, Fonds J. E. Livernois Ltée, P560,S2,D2,P300321, Bibliothèque et Archives nationales du Québec

2014

Place de Paris, collection de l'auteur, 2014

Place de Paris ,vue depuis la rue Dalhousie, (collection de l’auteur, 2014)

 Localisation


Dans son aquarelle représentant le secteur du marché « d’en bas » en juin 1829, James Pattison Cockburn illustre fondamentalement un espace dédié aux échanges et renommé plus tard en l’honneur de William Finlay. On y voit notamment une petite halle, aménagée en 1817 malgré l’exiguïté des lieux, et son débarcadère en escalier. Des remblais ultérieurs permettent la construction d’un plus large édifice au milieu du siècle. Depuis 1818, le site accueille également les passagers en provenance de la rive sud tant en hiver (pont de glace) qu’en été. Divers types d’embarcations assurent le service de la traverse dont l’éphémère bateau à manège (horse boat) que dépeint Cockburn. Des bâtiments qui encerclent le marché et les quais, plusieurs sont antérieurs à 1800 et existent toujours en 2014. Employés principalement en tant que résidences à l’origine, elles intègrent différentes activités commerciales au XIXe siècle. En haute-ville, le château Saint-Louis trône fièrement. Résidence des gouverneurs de la colonie sous les régimes français et anglais, il disparait lors d’un incendie en 1834. La terrasse Durham, du nom du bienfaiteur, est aménagée sur les décombres en 1838. Dans les années 1870, sur les instances du gouverneur général, Lord Dufferin, la terrasse adopte les dimensions que nous connaissons.

Vue du quai et du marché, vers 1870 (Quartier Vieux-Québec-Basse-Ville - Marché-Finlay, Louis-Prudent Vallée, vers 1870, Collection Centre d'archives de Québec, P1000,S4,D59,P35, Bibliothèque et Archives nationales du Québec)

Vue du quai et du marché, vers 1870 (Quartier Vieux-Québec-Basse-Ville – Marché-Finlay, Louis-Prudent Vallée, vers 1870, Collection Centre d’archives de Québec, P1000,S4,D59,P35, Bibliothèque et Archives nationales du Québec)

Extrait de Insurance plans of the city of Quebec, Canada, Ch. Ed. Goad, 1879, Plans de villes et villages du Québec, P600,S4,SS1,D65, Bibliothèque et Archives nationales du Québec

Plan du secteur en 1879 (Extrait de Insurance plans of the city of Quebec, Canada, Ch. Ed. Goad, 1879, Plans de villes et villages du Québec, P600,S4,SS1,D65, Bibliothèque et Archives nationales du Québec)

Ces changements, et bien d’autres encore, sont notables sur la  photo de Jules-Ernest Livernois, réalisée vers 1910. Non seulement la halle n’y est plus, car détruite en 1906, mais le prolongement de la rue Dalhousie jusqu’au site de l’ancien marché Finlay permet la création d’une place servant de stationnement. Le quai continue de desservir les passagers de la traverse jusqu’en 1931 où les activités sont transférées vers le site actuel, un peu plus à l’ouest. Des bâtiments englobant l’ancien marché Finlay, quelques-uns subissent des modifications, à l’heure où les lois ne peuvent prévenir la destruction ou l’altération du patrimoine. Les anciennes demeures tiennent toujours lieu de commerces et d’entrepôts. Parmi les édifices plus récents dans le paysage, mentionnons l’entrepôt Thibaudeau (1880, voir bâtiment à l’extrême droite sur la photo de 2014) et, en haute-ville, le Château Frontenac (1892-1893), le monument Champlain (1898) ainsi que le bureau de poste (1871-1872).

Vue du secteur en 1929 (Quartier Vieux-Québec-Basse-Ville - Rues du Marché-Finlay, de la Place et Dalhousie, Thadée Lebel, 20 mai 1929, Collection initiale, P600,S6,D1,P821, Bibliothèque et Archives nationales du québec)

Vue du secteur en 1929 (Quartier Vieux-Québec-Basse-Ville – Rues du Marché-Finlay, de la Place et Dalhousie, Thadée Lebel, 20 mai 1929, Collection initiale, P600,S6,D1,P821, Bibliothèque et Archives nationales du québec)

Plan du secteur en 1910 (Extrait de Insurance plan of the city of Quebec, Canada, Charles Edward Goad, 1910, Plans de villes et villages du Québec, Bibliothèque et Archives nationales du Québec

Plan du secteur en 1910 (Extrait de Insurance plan of the city of Quebec, Canada, Charles Edward Goad, 1910, Plans de villes et villages du Québec, Bibliothèque et Archives nationales du Québec

Le cliché de 2014 offre à son tour un état sensiblement différent de l’œuvre précédente. Outre l’ajout en 1924 de la célèbre tour centrale du Château Frontenac, on remarque le dôme de la nouvelle aile du bureau de poste (1913). En basse-ville, le délabrement et les multiples altérations du patrimoine bâti poussent le gouvernement du Québec à réaliser, dans les années 1960 et 1970, un large plan de revitalisation du quartier de la place Royale. Au mépris parfois des formes architecturales existantes, cette campagne de travaux vise à redonner à ce secteur son visage français.  À la même époque, des recherches sont en cours pour retrouver les fondations de la batterie royale, aménagée à partir de 1691. Les bâtiments qui couvrent ces vestiges sont démolis et la batterie est restaurée en 1977. Désaffecté depuis les années 1960, l’ancien entrepôt Thibaudeau connaît une seconde vie en 1986 lorsqu’on le transforme en un édifice à logements et à bureaux. Enfin, le stationnement de l’ancien marché Finlay est converti en place publique en 1987,  à l’occasion du dévoilement d’une sculpture offerte par la Ville de Paris.

Documents consultés

« Marché Finlay ». L’archéologie à Québec. Ville de Québec.

« Parcours des lieux ». Place Royale : d’aujourd’hui à d’hier. Musée de la Civilisation.

« Structure et aménagement des forts et châteaux ». Lieu historique national du Canada des Forts –et-Châteaux-Saint-Louis. Parcs Canada.

COUVRETTE, Sébastien. « Place Royale à Québec, l’image d’une ville ». Encyclopédie du patrimoine culturel de l’Amérique française. Québec, d’hier à aujourd’hui.

COUVRETTE, Sébastien. « Place Royale à Québec, l’origine d’une ville ». Encyclopédie du patrimoine culturel de l’Amérique française. Québec, d’hier à aujourd’hui.

GAUMOND, Michel. La Place Royale : ses maisons, ses habitants. Québec, ministère des Affaires culturelles, 1982, 97 p. Coll. « Civilisation du Québec », 5; série « Place Royale ». (Libre accès en ligne)

PICARD, François. La batterie royale de la fin du XVIIe siècle à la fin du XXe siècle. Québec, ministère des Affaires culturelles, 1978, 75 p. Coll. « Civilisation du Québec », 23; série « Place Royale ». (Libre accès en ligne)

PROVENCHER, Jean. Les modes de vie de la population de Place-Royale entre 1820 et 1859 : synthèse. Québec, Publications du Québec, 1990,  315 p. Coll. « Patrimoines »; série « dossiers », 66. (Libre accès en ligne)

ROY, Pierre-Georges. La traverse entre Québec et Lévis. Lévis, 1942, 169 p. (Libre accès en ligne)

SAINT-PIERRE, Serge. La fonction commerciale de Place-Royale entre 1820 et 1860 : synthèse. Québec, Direction des communications du ministère des Affaires culturelles du Québec, 1990, 309 p. Coll. « Patrimoines »; série « Place Royale ». (Libre accès en ligne)


Pour me joindre

Courriel: vues.anciennes@gmail.com

Twitter: Histoire de Québec@Vues_anciennes

Advertisements

7 réflexions sur “Le secteur du marché Finlay (1829)

Vous avez des commentaires ou des suggestions?

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s