Le Château Frontenac (avant 1908)

Le Château, entre 1899 et 1908 (Le Château Frontenac et la Terrasse Dufferin, Québec, QC, vers 1910, anonyme, 1905-1914, MP-0000.1157.4, Musée McCord)

Le Château Frontenac, entre 1899 et 1908 (Le Château Frontenac et la Terrasse Dufferin, Québec, QC, vers 1910, anonyme, 1905-1914, MP-0000.1157.4, Musée McCord)

Le Château Frontenac, de nos jours (collection de l'auteur, 2014)

Le Château Frontenac, de nos jours (collection de l’auteur, 2014)

Localisation


L’histoire du Château Frontenac débute par la fondation, en 1892, d’une compagnie éponyme réunissant des administrateurs du Canadien Pacifique dont son président,  William Cornelius van Horne. En février 1892, La Chateau Frontenac Company supplante son principal rival, la Fortress Hotel Company, en mettant la main sur le convoité terrain sur lequel était situé notamment l’ancien fort Saint-Louis. Les plans du bâtiment sont dressés par l’architecte Bruce Price. Désireux d’élaborer une composition pittoresque, Price s’inspire du style des châteaux de la Renaissance française et donne à l’édifice une forme en fer à cheval. À l’ouverture de l’établissement hôtelier, en décembre 1893, le succès est immédiat.

Le futur site du Château Frontenac en 1860, alors occupé en partie par l'ancien château Haldimand, devenu l'École normale Laval (Basse-ville [sic], Québec, QC, vers 1860, copie réalisée en 1929, anonyme, VIEW-24730.0, musée McCord

Le futur site du Château Frontenac vers 1860, alors occupé en partie par l’ancien château Haldimand, devenu l’École normale Laval (Basse-ville [sic], Québec, QC, vers 1860, copie réalisée en 1929, anonyme, VIEW-24730.0, Musée McCord

Vue de la cour intérieur du Château Frontenac et de la place d'Armes, vers 1910 (Cour du Château Frontenac, Québec, QC, vers 1910, anonyme, 1905-1914, MP-0000.1159.13, Musée McCord)

Vue de la cour intérieure du Château Frontenac et de la place d’Armes, vers 1910 (Cour du Château Frontenac, Québec, QC, vers 1910, anonyme, 1905-1914, MP-0000.1159.13, Musée McCord)

Le Château Frontenac vu de la place d'Armes en 1897 (Quartier Vieux-Québec - Rue Saint-Louis - Château Frontenac, Fred C. Würtele . - mai 1897, Fonds Fred. C. Würtele, P546,D3,P70, Bibilothèque et Archives nationales du Québec)

Le Château Frontenac vu de la place d’Armes en 1897 (Quartier Vieux-Québec – Rue Saint-Louis – Château Frontenac, Fred C. Würtele . – mai 1897, Fonds Fred. C. Würtele, P546,D3,P70, Bibilothèque et Archives nationales du Québec)

Quelques années plus tard, le Canadien Pacifique, ayant intégré le Château à sa chaine hôtelière, demande à Price d’esquisser de nouveaux bâtiments. Apparaissent ainsi, en 1898-1899, l’aile et le pavillon de la Citadelle, qui ferment la cour.  Dix ans plus tard,  Walker Scott Painter, qui a conçu l’Auditorium de Québec (Théâtre Capitole), livre les plans d’une nouvelle aile, dite Mont-Carmel. Construite en 1908 et 1909, elle longe la rue du même nom et s’étire en hauteur.  On peut attribuer la photo ancienne qui fait l’objet de la comparaison à la période entre ces deux campagnes de travaux.

Le Château quelques années après la construction de l'aile Mont-Carmel (Le Château Frontenac et la Terrasse Dufferin, Québec, QC, 1915, Wm. Notman & Son, ca. 1915, VIEW-8009, Musée McCord)

Le Château, quelques années après la construction de l’aile Mont-Carmel (Le Château Frontenac et la Terrasse Dufferin, Québec, QC, 1915, Wm. Notman & Son, ca. 1915, VIEW-8009, Musée McCord)

Le Château Frontenac  a l'époque de la construction de l'aile Saint-Louis (Nouvel ajout au Château Frontenac, Québec, QC, 1921, anonyme, MP-0000.2077.27, Musée McCord)

Le Château Frontenac vu du palais de justice a l’époque de la construction de l’aile Saint-Louis (Nouvel ajout au Château Frontenac, Québec, QC, 1921, anonyme, MP-0000.2077.27, Musée McCord)

 

Le Château et son aile Riverview après l'incendie de janvier 1926 (Quartier Vieux-Québec - Place Terrasse-Dufferin - Château Frontenac - Incendie - 1926, Fonds J. E. Livernois Ltée, P560,S2,D2,P117652-3, Bibliothèque et Archives nationales du Québec)

Le Château et son aile Riverview après l’incendie de janvier 1926 (Quartier Vieux-Québec – Place Terrasse-Dufferin – Château Frontenac – Incendie – 1926, Fonds J. E. Livernois Ltée, P560,S2,D2,P117652-3, Bibliothèque et Archives nationales du Québec)

En 1919, le Canadien Pacifique confie aux frères Edward et William Sutherland Maxwell le mandat d’imaginer de nouveaux bâtiments permettant de doubler la capacité du Château. Il en résulte la construction, entre 1920 et 1924, de l’aile Saint-Louis et de la tour centrale de dix-sept étages, ce qui nécessite la démolition d’une partie du bâtiment d’origine. L’autre partie, attenante à la terrasse Dufferin, est détruite par un incendie en janvier 1926 mais est aussitôt reconstruite. À la même époque, l’architecte Raoul Chênevert propose, sans succès, le prolongement de l’hôtel jusqu’à la rue Haldimand. Enfin, à la veille du centième anniversaire de l’établissement, l’aile Claude-Pratte est aménagée à l’arrière du Château.


Les étapes de la construction du Château Frontenac

Le Château en 1898, pendant la seconde campagne de travaux (Insurance plan of the City of Quebec, Canada, volume I, C. E. Goad, 1898, British Library, Maps 147.b.23.(1.), Bibliothèque et Archives nationales du Québec)

Le Château en 1898 (Insurance plan of the City of Quebec, Canada, volume I, C. E. Goad, 1898, British Library, Maps 147.b.23.(1.), Bibliothèque et Archives nationales du Québec)

Plan du Château en 1923, à l'époque de la construction de l'aile Saint-Louis et de la tour centrale (Insurance plan of the city of Quebec, Canada, Underwriters' Survey Bureau, 1923, Collection initiale, P600,S4,SS1,D31, Bibliothèque et Archives nationales du Québec)

Plan du Château en 1923, à l’époque de la construction de l’aile Saint-Louis et de la tour centrale (Insurance plan of the city of Quebec, Canada, Underwriters’ Survey Bureau, 1923, Collection initiale, P600,S4,SS1,D31, Bibliothèque et Archives nationales du Québec)

Plan du Château en 1910, après les travaux d'agrandissements imaginés par Walter Scott Painter (Insurance plan of the city of Quebec, Canada, C. E. Goad et Underwriters' Survey Bureau, 1910, G1144 Q4G475 G6 1910 CAR, Bibliothèque et Archives nationales du Québec)

Plan du Château en 1910, après les travaux d’agrandissements imaginés par Walter Scott Painter (Insurance plan of the city of Quebec, Canada, C. E. Goad et Underwriters’ Survey Bureau, 1910, G1144 Q4G475 G6 1910 CAR, Bibliothèque et Archives nationales du Québec)

 


Documents consultés

GAGNON PRATTE, France et Éric ETTER. Le Château Frontenac : cent ans de vie de château. Québec, Éditions Continuité, 1993, VII-186 p.

GAUMOND, Michel. « Le Château Frontenac : une origine méconnue ». Cap-aux-Diamants : la revue d’histoire du Québec, no. 33 (1993), p. 15-19 (Document PDF accessible en libre téléchargement)

NOPPEN, Luc. Québec monumental, 1890-1990. Sillery, Septentrion, 1990, 191 p.

VALLIÈRES, Marc et al. Histoire de Québec et de sa région. 3 tomes. Québec, Presses de l’Université Laval, 2008, 2526 p. Coll. « Régions du Québec », 18.


Articles reliés

L’hôtel Saint-Louis (vers 1891)

L’édifice de l’ancien Hôtel-Château-Champlain (avant 1965)


Pour me joindre

Courriel: vues.anciennes@gmail.com

Twitter: Histoire de Québec@vues_anciennes

Advertisements

5 réflexions sur “Le Château Frontenac (avant 1908)

    1. Bonjour, Je n’ai hélas rien trouvé à propos de René Studler. Je vous invite à consulter le volume « Le Château Frontenac : cent ans de vie de château » de France Gagnon Pratte. Cet ouvrage est une bonne référence sur l’histoire de l’hôtel. Peut-être évoque-t-il Studler. Bonne recherche.

      J’aime

Vous avez des commentaires ou des suggestions?

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s