Le domaine Spencer Wood (vers 1930)

 

Le domaine Spencer Wood, vers 1930. (Sillery - Chemin Saint-Louis - Spencer Wood - Résidence, Thaddée Lebel, vers 1930, Collection initiale, P600,S6,D2,P3,BANQ)

Le domaine Spencer Wood, vers 1930. (Sillery – Chemin Saint-Louis – Spencer Wood – Résidence, Thaddée Lebel, vers 1930, Collection initiale, P600,S6,D2,P3,BANQ)

Le parc du Bois-de-Coulonge, 2014 (collection de l'auteur).

Le parc du Bois-de-Coulonge, 2014, dans l’arrondissement Sainte-Foy-Sillery-Cap-Rouge. (collection de l’auteur)

(Localisation)


Sur les terres concédées à Louis d’Ailleboust de Coulonge et d’Argentenay, gouverneur de la Nouvelle-France entre 1648 et 1651, un vaste domaine est aménagé à la fin du XVIIIe siècle. Nommé Powell Place* en 1780, puis Spencer Wood** vers 1815, il devient, à partir des années 1850, le lieu de résidence des gouverneurs du Canada puis, après 1870, celui des lieutenants-gouverneurs du Québec. Sur la photographie de Thaddée Lebel, on distingue la demeure vice-royale, datant de  1862-1863, à laquelle on a notamment ajouté en 1916 un nouveau portique et remplacé les colonnettes. À l’avant-plan, une fontaine installée dans les années 1920 égaye la vue sur les jardins, ainsi aménagés à la fin du XIXe siècle.

Vue en 1829 de la résidence construite vers 1780 par Henry Watson Powell. Incendiée en 1860, elle fait place à un nouvel édifice en 1862-1863 (Spencer Wood, James Pattison Cockburn, vers 1829, Collection Peter Winkworth de Canadiana, MIKAN 2898640, BAC)

Vue vers 1829 de la résidence construite dans les années 1780 par Henry Watson Powell. Incendiée en 1860, elle fait place à un nouvel édifice en 1862-1863. (Spencer Wood, James Pattison Cockburn, vers 1829, Collection Peter Winkworth de Canadiana, MIKAN 2898640, BAC)

Vue de la résidence de 1862-1863, avant les modifications apportées en 1916 (Spencer Wood, Jules-Ernest Livernois, s.d., Collection de photographies par Jules-Ernest Livernois, MIKAN 3329966, BAC)

Vue de la résidence construite en 1862-1863, avant les modifications apportées en 1916. (Spencer Wood, Jules-Ernest Livernois, s.d., Collection de photographies par Jules-Ernest Livernois, MIKAN 3329966, BAC)

Vue aérienne du domaine, vraisemblablement dans les années 1930 (Activités sociales et politiques du lieutenant-gouverneur Patenaude - 1923-1939, Fonds Ésioff-Léon Patenaude, P16,S4,D19,P001A, BANQ)

Vue aérienne du domaine, vraisemblablement dans les années 1930. (Activités sociales et politiques du lieutenant-gouverneur Patenaude – 1923-1939, Fonds Ésioff-Léon Patenaude, P16,S4,D19,P001A, BANQ)

Cet univers bucolique, renommé Bois-de-Coulonge en 1950 à la suite d’une campagne de francisation, subit un double choc en février 1966 : la résidence est incendiée et son principal occupant, le lieutenant-gouverneur Paul Comtois, y perd la vie. Ses successeurs sont relogés dans une maison située non loin sur le chemin Saint-Louis et le Bois-de-Coulonge devient un parc public. Mal entretenu, il fait l’objet d’une intervention de la Société immobilière du Québec en 1985 qui lui redonne vie. La Commission de la capitale nationale du Québec, propriétaire du site depuis 1995, poursuit la mise en valeur de son patrimoine architectural et horticole. Notons la création d’un aménagement paysager sur l’emplacement même de l’ancienne résidence. Au moment de photographier le site à l’été 2014, la restauration de la toiture des écuries était en cours; on entrevoit ce bâtiment du XIXe siècle à gauche sur le cliché.

*Nom attribué par Henry Watson Powell (notice biographique en anglais).

**Nom attribué par Michael Henry Perceval en l’honneur de son oncle Spencer Perceval, premier ministre britannique de 1809 à 1812.


Documents consultés

« Anciennes résidences officielles ». Histoire. Lieutenant-gouverneur du Québec. (2016/01/14: la page a été retirée du site https://www.lieutenant-gouverneur.qc.ca)

« Bois-de-Coulonge parc du ». Répertoire des toponymes de la ville de Québec. Ville de Québec

LÉGARÉ, Denyse et Paul LABRECQUE. Histoire de raconter : l’arrondissement historique de Sillery, arrondissement de Sainte-Foy-Sillery. [Québec], Division de la culture, du loisir et de la vie communautaire de l’Arrondissement Sainte-Foy-Sillery, 2008, 44 p. Coll. « Itinéraires patrimoine et histoire ». (Fichier PDF accessible en libre téléchargement)

SMITH, Frédéric. Parc du Bois-de-Coulonge. [Saint-Laurent, Québec], Fides, 2003, 95 p. Coll. « Guides des jardins du Québec », 14.


Pour me joindre:

Courriel: vues.anciennes@gmail.com

Twitter: Histoire de Québec@vues_anciennes


Advertisements

Vous avez des commentaires ou des suggestions?

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s