L’édifice de la Holt, Renfrew and Co. (vers 1900)

Quartier Vieux-Québec - Rue De Buade - Holt, Renfrew & Co. . - [vers 1900], Fonds J. E. Livernois Ltée, P560,S2,D2,P87099-2

Quartier Vieux-Québec, Rue De Buade, Holt, Renfrew & Co., [vers 1900], Fonds J. E. Livernois Ltée, P560,S2,D2,P87099-2, BAnQ.

Ancien édifice de la Holt Renfrew and Co sur la rue De Buade, 2014 (collection de l'auteur)

Ancien édifice de la Holt Renfrew and Co., 2014 sur la rue De Buade, face à la basilique-cathédrale de Notre-Dame-de-Québec (collection de l’auteur).

(Localisation)


Publicité de la John Henderson & Co. en 1855; Henderson était le frère du fondateur, William Samuel. Il se retire dans le années 1860. Tiré de McLaughlin's Quebec Directory, Québec, imprimé par Bureau et Marcotte, 1855, p. 219 (Collection numérique, BAnQ)

Publicité de la John Henderson & Co. en 1855. Henderson était le frère du fondateur, William Samuel. Il se retire dans le années 1860. Tiré de McLaughlin’s Quebec Directory, Québec, imprimé par Bureau et Marcotte, 1855, p. 219 (Collection numérique, BAnQ)

Tout en respectant le thème du blogue, cet article souligne la disparition prochaine d’une institution presque bicentenaire à Québec, soit la maison Holt Renfrew. À vrai dire, celle-ci a changé maintes fois de propriétaires et de noms depuis sa fondation par le chapelier et fourreur William Samuel Henderson. Résidant à Québec depuis 1834, ce dernier ouvre son commerce de fourrures trois ans plus tard au coin des rues (De) Buade et du Trésor. En 1852, George Richard Renfrew se joint à l’entreprise, qui devient la G. R. Renfrew and Company vers 1878. À partir des années 1880, elle connait une croissance fulgurante au point de devenir le fournisseur attitré de la famille royale britannique en 1886. Au décès de Renfrew, en 1897, son fils, Allan Edmund, et John Henderson Holt prennent la relève. Cette nouvelle association entraine l’adoption d’une nouvelle raison sociale, la Holt, Renfrew and Company, en 1900. Elle se maintiendra jusqu’à nos jours.

Édifice de la G.R. Renfrew & Company après les travaux de 1884 qui ont vu l'ajout d'un toit mansardé et d'un tourelle au sommet du bâtiment. (G. R. Renfrew & Co., importateurs et exportateurs de fourrures, John Henry Walker, 1850-1885, M991X.5.697, Musée McCord)

Édifice de la G.R. Renfrew & Company après les travaux de 1884 qui ont vu l’ajout d’un toit mansardé et d’une tourelle au sommet du bâtiment. (G. R. Renfrew & Co., importateurs et exportateurs de fourrures, John Henry Walker, 1850-1885, M991X.5.697, Musée McCord)

On voit les deux bâtiments quelques années avant qu'ils soient réunis. À l'époque, le voisin du commerce de fourrures est le magasin de nouveautés tenu par Andrew Brehan.  (Quartier Vieux-Québec - Rue De Buade - Carnaval . - 1894, Fonds J. E. Livernois Ltée, P560,S2,D2,P80066-6, BAnQ)

On voit les deux bâtiments quelques années avant qu’ils soient réunis. À l’époque, le voisin du commerce de fourrures est le magasin de nouveautés tenu par Andrew Brehan. (Quartier Vieux-Québec – Rue De Buade – Carnaval . – 1894, Fonds J. E. Livernois Ltée, P560,S2,D2,P80066-6, BAnQ)

Quant à l’édifice du Vieux-Québec, auquel l’entreprise sera associée pendant de nombreuses années, il est constitué de deux bâtiments construits au milieu du XIXe siècle selon les plans de l’architecte Edward Staveley. À l’origine, y logent l’épicerie de John Wilson et la quincaillerie de Henry Stewart Scott. Dans les années 1850, peu après le retrait de William Samuel Henderson, l’entreprise de fourrures s’installe dans le bâtiment de Wilson. En 1884, un toit mansardé avec tourelle y est aménagé. L’ancien bâtiment de Scott ayant été acquis 1900, les deux immeubles sont réunis sous un étage à toit plat l’année suivante. C’est dans cet état que nous les retrouvons sur la photo de Livernois.

Holt Renfrew, qui ouvre une succursale à Sainte-Foy en 1965, demeure dans le Vieux-Québec jusqu’en 1990. Depuis, l’immeuble abrite des bureaux et des commerces (Promenades du Vieux-Québec). En août 2014, l’entreprise, qui est établie dans plusieurs villes canadiennes dont Toronto (1889), Montréal (1910) et Ottawa (1942), annonce la fermeture de son magasin de Québec (Sainte-Foy).


Documents consultés

« Ancien édifice de la Holt Renfrew and Co. » Répertoire du patrimoine culturel du Québec. Ministère de la Culture et des Communications du Québec.

« Renfrew rue ». Répertoire des toponymes de la ville de Québec.

BENOIT, Jean. « Renfrew, George Richard » Dictionnaire biographique du Canada. Université Laval/University of Toronto.

Groupe de recherches en histoire du Québec inc. Étude d’ensemble : Sous-secteur Hôtel-de-Ville : Synthèse. Québec, Ville de Québec, 1998, X-134 p.

THERRIEN, Yves. « Holt Renfrew : 175 ans à s’afficher pour plaire ». Le Soleil, 6 septembre 2012.


Pour me joindre:

Courriel: vues.anciennes@gmail.com

Twitter: Histoire de Québec@vues_anciennes


 

Advertisements

Une réflexion sur “L’édifice de la Holt, Renfrew and Co. (vers 1900)

Vous avez des commentaires ou des suggestions?

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s