L’avenue des Érables (1898)

Quartier Montcalm - Avenue des Érables, Fred C. Würtele, 1898, Fonds Fred C. Würtele, P546,D2,P12, BAnQ

Quartier Montcalm – Avenue des Érables, Fred C. Würtele, 1898, Fonds Fred C. Würtele, P546,D2,P12, BAnQ

Avenue des Érables, 2015 (collection de l'auteur)

Avenue des Érables, 2015 (collection de l’auteur)

Localisation


Ce cliché réalisé en 1898 par le photographe amateur Frederick C. Würtele représente l’avenue des Érables en direction du chemin Sainte-Foy, non loin de l’intersection de la rue Sainte-Cécile (actuel boulevard René-Lévesque). Cette voie est alors située sur le territoire de la municipalité de la paroisse de Notre-Dame-de Québec (incorporée en 1908 sous le nom de ville de Montcalm et fusionnée à Québec en 1913). Son aménagement en 1875 s’inscrit dans le projet de lotissement mis sur pied par John Henry Ross Burroughs. Dans la foulée, quelques ilots résidentiels voient le jour à la fin des années 1870. Notons la construction de la terrasse Bijou en 1880. Cette enfilade de résidences, visible au premier plan à droite sur le cliché de Würtele, subsiste de nos jours à l’exception d’une unité ayant été démolie lors de l’élargissement de la rue Saint-Cyrille. À l’instar de l’initiative de Léonard-Irénée Boivin autour de l’avenue Cartier, le projet de Burroughs ne connait qu’un succès mitigé en raison de la mauvaise conjoncture économique à Québec et de l’absence de transport public.

Carte montrant la trame urbaine a l'extérieur des limites (ligne oblique) de la ville de Québec. L'avenue des Érables n'y est pas nommé. On aperçoit également l'une des composantes de la future rue (puis boulevard) Saint-Cyrille (Atlas of the city and county of Quebec..., Henry Whitmer Hopkins, 1879, Coll. Plans de villes et villages du Québec, BAnQ)

Carte montrant la trame urbaine a l’extérieur des limites (ligne oblique rouge) de la ville de Québec en 1879. L’avenue des Érables y apparait mais n’est pas nommée. On aperçoit la rue Saint-Cécile, l’une des composantes de la future rue (puis boulevard) Saint-Cyrille (Détail de Atlas of the city and county of Quebec…, Henry Whitmer Hopkins, 1879, Coll. Plans de villes et villages du Québec, BAnQ).

Plan illustrant en détail le cadre bâti dans le secteur de l'avenue des Érables en 1898. On distingue notamment la chapelle des Jésuites (en bleu) et la terrasse Bijou en bas au centre.

Plan illustrant en détail le cadre bâti dans le secteur de l’avenue des Érables en 1898. On distingue notamment la chapelle des Jésuites (en bleu) et la terrasse Bijou en bas au centre (Insurance plan of the City of Quebec, Canada [volume I], 1898, Charles Edward Goad, Coll. Plans de villes et villages du Québec, BAnQ).

Carte aérienne de 1929, laquelle fait état de la densification du secteur de l'avenue des Érables depuis la fin du XIXe siècle. Notons l'irrégularité de la largeur de la rue Saint-Cyrille alors que le tronçon correspondant à l'ancienne rue Sainte-Cécile apparait plus étroit.

Carte aérienne de 1929, laquelle fait état de la densification du secteur de l’avenue des Érables depuis la fin du XIXe siècle. Notons l’irrégularité de la largeur de la rue Saint-Cyrille. Le tronçon plus étroit correspond à l’emplacement de l’ancienne rue Sainte-Cécile. (Détail de Ville de Québec quartiers Saint-Sauveur et Montcalm -1929, Compagnie aérienne franco-canadienne, Fonds Ministère des Terres et Forêts, E21,S110,SS1,SSS1,PK120-22, BAnQ).

Il faut attendre les années 1890 pour que l’avenue des Érables connaisse un engouement. Une conjonction de facteurs régionaux et locaux contribue à cet essor. D’une part, la morosité économique des années 1870 à Québec cède le pas à un vent de renouveau grâce à l’introduction du chemin de fer, à l’implantation de l’industrie manufacturière et à la reconstruction du port. À l’échelle locale, l’attrait du secteur est accentué par l’ouverture d’un lieu de culte (chapelle des Jésuites) à proximité en 1895 et, surtout, par l’implantation du tramway électrique en 1897. Un parcours relie alors l’avenue à Québec. La photo de Würtele illustre l’artère à cette époque, alors que son cadre bâti, à vocation résidentielle, se densifie.

Tramways de la Quebec District Railway circulant sur l'avenue des Érables en 1898 (Tramway sur l'avenue Maple, Québec, QC, 1898, Livernois, MP-0000.2207, Musée McCord).

Tramways de la Quebec District Railway circulant sur l’avenue des Érables en 1898 (Tramway sur l’avenue Maple, Québec, QC, 1898, Livernois, MP-0000.2207, Musée McCord).

Bâtiment d'accueil de la "Jonction Sillery" en 1946. On distingue en haut à droite l'église Notre-Dame-du-Chemin, construite en 1931 et qui succédera à la chapelle des Jésuites comme principal lieu de culte dans le secteur (La jonction Sillery, 24 janvier 1946, Centre de documentation photographique, no 2563, AVQ)

Bâtiment d’accueil de la « Jonction Sillery » en 1946. On distingue à droite l’église Notre-Dame-du-Chemin, construite en 1931 et qui succédera à la chapelle des Jésuites comme principal lieu de culte dans le secteur (La jonction Sillery, 24 janvier 1946, Centre de documentation photographique, no 2563, AVQ).

Au tournant du XXe siècle, le pôle de la rue Saint-Cyrille apparait. Son histoire est quelque peu complexe puisqu’elle comprend l’aménagement de nouveaux tronçons à l’est de l’avenue De Salaberry (1895) et à l’ouest de l’avenue des Érables (1909) ainsi que l’intégration de la rue Saint-Cécile, dont le nom change en 1907. Sa portion occidentale est mise en valeur à partir de 1910 par l’ajout d’un circuit de tramway en direction de Sillery. À partir de 1911, un bâtiment situé à l’intersection de l’avenue des Érables et de la rue Saint-Cyrille dessert les utilisateurs du tramway. Il sera connu sous le nom de Jonction Sillery. Le bâtiment actuel, construit en 1950 alors que les autobus ont supplanté les tramways, est le troisième à occuper le site. Conçu à l’origine pour offrir des services commerciaux et professionnels, l’immeuble conserve toujours ces fonctions de nos jours.


Documents consultés

« René-Lévesque boulevard ». Répertoire des toponymes de la ville de Québec. Ville de Québec.

BÉLANGER, Julie et Richard LORTIE. « La Jonction Sillery ». Cap-aux-Diamants : la revue d’histoire du Québec, no 22 (1990), p. 72. (Fichier PDF accessible en libre téléchargement)

Bergeron Gagnon inc. Patrimoine du quartier Montcalm. Québec, Ville de Québec, 2000, 7 vol.

Division du Vieux-Québec et du patrimoine. Montcalm Saint-Sacrement [ :] Nature et architecture : complices dans la ville. Québec, Ville de Québec, 1988, 75 p. (Fichier PDF accessible en libre téléchargement)

LEMOINE, Réjean et Lise SANTERRE. Histoire de raconter : le quartier Montcalm. Québec, Ville de Québec, 2014, 32 p. Coll. « Itinéraires patrimoine et histoire ». (Fichier PDF accessible en libre téléchargement)

PHARAND, Jacques. Les Tramways de Québec. Beauport, Publications MNH, 1998, 190 p.


Articles reliés

Le monument des Braves et le quartier Montcalm (1908)

La villa Manrèse et l’ancienne église Notre-Dame-du-Chemin (avant 1936)

La caisse populaire Notre-Dame-du-Chemin (1955)


Pour me joindre:

Courriel: vues.anciennes@gmail.com

Twitter: Histoire de Québec@vues_anciennes

Advertisements

6 réflexions sur “L’avenue des Érables (1898)

    1. En faisant une recherche rapide sur le site des Archives de la Ville de Québec, j’ai trouvé quelques photos.

      http://www.ville.quebec.qc.ca/culture_patrimoine/archives/recherche/archive.aspx?aid=39158

      http://www.ville.quebec.qc.ca/culture_patrimoine/archives/recherche/archive.aspx?aid=42624

      Je vous invite à consulter ma section sur les liens pertinents. J’y ai inséré quelques liens d’établissements détenant plusieurs fonds et collections photographiques. Vous pourrez y faire une rercherche plus approfondie.

      J’aime

Vous avez des commentaires ou des suggestions?

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s