La côte Dinan (1898)

Vue du Viaduc ferroviaire (1898) situé à l'emplacement actuel de la côte Dinan. On aperçoit le pavillon d'Aiguillon de l'Hôtel-Dieu à l'arrière-plan. (Quartier Vieux-Québec-Basse-Ville - Rue Saint-Vallier Est - Escalier, Philippe Gingras, Quebec . - 1898, BAnQ, Fonds Philippe Gingras, P585,D14,P18)

Vue du Viaduc ferroviaire (1898) situé à l’emplacement actuel de la côte Dinan. On aperçoit le pavillon d’Aiguillon de l’Hôtel-Dieu à l’arrière-plan. (Quartier Vieux-Québec-Basse-Ville – Rue Saint-Vallier Est – Escalier, Philippe Gingras, Quebec . – 1898, BAnQ, Fonds Philippe Gingras, P585,D14,P18)

Vue de la côte Dinan en 2016 depuis la rue De Saint-Vallier Est. (Collection de l'auteur)

Vue de la côte Dinan en 2016 depuis la rue De Saint-Vallier Est. (Collection de l’auteur)



La côte Dinan doit son ouverture à l’implantation du tramway électrique à Québec en 1897. La Compagnie de chemin de fer du district de Québec[1], qui s’est entendue deux ans plus tôt avec la Cité pour assurer un service de tramway dans la capitale, projette la création de quatre circuits dont l’un doit relier le marché Champlain en basse-ville au Château Frontenac. Le parcours envisagé est cependant jugé trop abrupt dans le bas de la côte du Palais. L’ingénieur en chef de l’entreprise, Edward Evans, contourne le problème en faisant ériger un viaduc ou trestle en contrebas de la rue des Remparts sur un emplacement ayant autrefois été une aire de dégagement des fortifications. Construite par la fonderie Carrier, Lainé et Compagnie de Lévis, la structure métallique accueille les premières voitures de tramway en décembre 1897. Le photographe Philippe Gingras (1863-1952) la représente ci-dessus moins d’un an après son inauguration.

Vue du viaduc ferroviaire en janvier 1898 en direction de la côte du Palais. (Viaduc Palace Hill janv. 98, 1898, AVQ, Fonds Louis Lachance, P075-N012514)

Vue du viaduc ferroviaire en direction de la côte du Palais en janvier 1898. (Viaduc Palace Hill janv. 98, 1898, AVQ, Fonds Louis Lachance, P075-N012514)

Vue du même viaduc en direction de la basse-ville en janvier 1898. On remarque quelques bâtiments longeant la structure métallique. Il en sera question plus loin. (Viaduc Palace Hill janv. 98, 1898, AVQ, Fonds Louis Lachance, P075-N012516)

Vue du même viaduc en direction de la basse-ville en janvier 1898. On remarque quelques bâtiments longeant la structure métallique. Il en sera question plus loin. (Viaduc Palace Hill janv. 98, 1898, AVQ, Fonds Louis Lachance, P075-N012516)

Vue d'ensemble du parcours de tramway dans le secteur de l'Hôtel-Dieu au début du XXe siècle. (Hôtel Dieu, Québec, [entre 1907 et 1923], AVQ, Collection iconographique de la Ville de Québec, CI-N019374)

Vue d’ensemble du parcours de tramway dans le secteur de l’Hôtel-Dieu au début du XXe siècle. (Hôtel Dieu, Québec, [entre 1907 et 1923], AVQ, Collection iconographique de la Ville de Québec, CI-N019374)

D’après les répertoires toponymiques consultés, les voitures du tramway empruntent le viaduc jusqu’à sa transformation en une voie carrossable en 1948. Cette information mérite d’être nuancée. Certes, les rails du tramway font alors place à un passage pour automobiles, mais cette intervention élargit de fait un axe déjà existant. Largement ignorée de la documentation, cette côte primitive apparait heureusement dans quelques photographies réalisées avant 1948 et reproduites ci-dessous. Ces oeuvres montrent qu’une première voie carrossable est aménagée en 1929[2]. Le conseil municipal de Québec adopte deux ans plus tard un règlement[3] lui attribuant le nom de l’échevin Francis J. Dinan (1871-1950)[4]. La physionomie de la côte demeure sensiblement inchangée après l’enlèvement des rails[5].

Vue de la côte avant les travaux d'aménagement de la voie carrossable en mai 1929. (Côte Dinan, 1929-05-06, Thaddée Lebel, AVQ, Fonds Thaddée Lebel, P037-N017632)

Vue de la côte avant les travaux d’aménagement de la voie carrossable en mai 1929. (Côte Dinan, 1929-05-06, Thaddée Lebel, AVQ, Fonds Thaddée Lebel, P037-N017632)

Vue des travaux d'aménagement de la future côte Dinan en 1929. (Quartier Vieux-Québec - Côte Dinan - Vue pendant sa réfection, T. Lebel . - 14 novembre 1929, BAnQ, Collection initiale, P600,S6,D1,P196)

Vue des travaux d’aménagement de la future côte Dinan en 1929. Cette photographie symbolise bien le passage de l’ère des chemins de fer et tramways à celle des automobiles. (Quartier Vieux-Québec – Côte Dinan – Vue pendant sa réfection, T. Lebel . – 14 novembre 1929, BAnQ, Collection initiale, P600,S6,D1,P196)

Vue de la côte Dinan en février 1947, un an avant l'enlèvement des rails du tramway que l'on aperçoit à droite. (Côte Dinan, 1947-02-26, AVQ, Fonds Ville de Québec, Q-C1-14-N001358)

Vue de la côte Dinan en février 1947, un an avant l’enlèvement des rails du tramway que l’on aperçoit à droite. (Côte Dinan, 1947-02-26, AVQ, Fonds Ville de Québec, Q-C1-14-N001358)

À ses débuts, le viaduc partage l’espace qui sépare les remparts et la rue Saint-Charles (De Saint-Vallier Est) avec une ancienne patinoire pour la pratique du curling convertie en atelier puis en garage. Au XXe siècle, deux bâtiments sont construits sur le site, confirmant ainsi sa vocation utilitaire[6] : un garage et entrepôt de la compagnie P.T. Légaré (1910) puis, en bas de la côte, un entrepôt frigorifique de la Compagnie commerciale de Québec (1928)[7]. Des trois édifices, qui ont changé de propriétaires et de fonction à quelques reprises au fil du temps, seul l’entrepôt frigorifique, devenu un édifice à bureau dans les années 1980, subsiste de nos jours. Le bâtiment édifié par l’entreprise P.T. Légaré en 1910 est démoli par la Ville en 1970 tandis que l’ancienne patinoire de curling, profondément transformée depuis sa construction dans le dernier tiers du XIXe siècle, subit le même sort en 2008.

Détail d'un plan de 1879 montrant l'emplacement de la patinoire de curling construite en bordure de la rue Saint-Charles (De Saint-Vallier Est). (Détail de Atlas of the city and county of Quebec from actual surveys, based upon the cadastral plans deposited in the office of the Department of Crown Lands, Henry Whitmer Hopkins, 1879, BAnQ, Collection Plans de villes et villages du Québec, aucune cote indiquée)

Détail d’un plan de 1879 montrant l’emplacement de la patinoire de curling construite en bordure de la rue Saint-Charles (De Saint-Vallier Est). (Détail de Atlas of the city and county of Quebec from actual surveys, based upon the cadastral plans deposited in the office of the Department of Crown Lands, Henry Whitmer Hopkins, 1879, BAnQ, Collection Plans de villes et villages du Québec, aucune cote indiquée)

Détail d'un plan de 1957 montrant la forme et l'emplacement des bâtiments construits en contrebas de la côte Dinan. De gauche à droite, on remarque l'entrepôt construit par P.T. Légaré en 1910, l'ancienne patinoire de curling et l'entrepôt de la Compagnie commerciale de Québec (1928). (Insurance plan of the city of Quebec, volume 1, Underwriters' Survey Bureau, 1957, BAnQ, Collection Plans de villes et villages du Québec, cote non indiquée)

Détail d’un plan de 1957 montrant la forme et l’emplacement des bâtiments construits en contrebas de la côte Dinan. De gauche à droite, on remarque l’entrepôt construit par P.T. Légaré en 1910, l’ancienne patinoire de curling et l’entrepôt de la Compagnie commerciale de Québec (1928). (Insurance plan of the city of Quebec, volume 1, Underwriters’ Survey Bureau, 1957, BAnQ, Collection Plans de villes et villages du Québec, cote non indiquée)

Vue des bâtiments situés en contrebas de la côte Dinan et en bordure de la rue De Saint-Vallier Est dans les années 1960. À l'avant-plan, on remarque l'entrepôt construit par P.T. Légaré en 1910 et démoli en 1970. (Ancien édifice Talbot, centre de documentation, dossier rue Saint-Vallier Est. Tiré de la Fiche d'un bâtiment patrimonial portant sur le 1115 rue De Saint-Vallier Est, Ville de Québec)

Vue des bâtiments situés en contrebas de la côte Dinan et en bordure de la rue De Saint-Vallier Est dans les années 1960. À l’avant-plan, on remarque l’entrepôt construit par P.T. Légaré en 1910 et démoli en 1970. (Ancien édifice Talbot, centre de documentation, dossier rue Saint-Vallier Est. Tiré de la Fiche d’un bâtiment patrimonial portant sur le 1115 rue De Saint-Vallier Est, Ville de Québec)

Notes

[1] Fondée en 1895, l’entreprise obtient de la Compagnie du chemin de fer de Québec, Montmorency et Charlevoix les droits pour exploiter des parcours de tramway à Québec. En 1899, ces deux entités et la Compagnie de pouvoir électrique de Montmorency se réuniront pour former la Compagnie de chemin de fer, d’éclairage et de force motrice de Québec. Celle-ci sera elle-même intégrée à la Quebec Railway, Light, Heat & Power en 1909, renommée Quebec Power Company après sa fusion avec la Public Service Corporation en 1923.

[2] Les archives de la Ville de Québec conservent un plan réalisé vers 1922 et projetant l’aménagement de la côte carrossable. Cette intervention nécessite la destruction partielle d’une saillie des fortifications. Voir les documents ci-dessous. Notons qu’une loi adoptée par l’Assemblée législative de la province de Québec en 1929 autorise la Cité à emprunter des fonds pour mener différents travaux dont « terminer la côte du viaduc » (voir fichier PDF du texte de loi). Il est donc apparent que l’aménagement de la côte a été amorcé avant 1929. Cependant, comme le montre les photographies, elle ne devient vraiment carrossable qu’en 1929.

Copie d'un plan réalisé vers 1922 et indiquant l'aménagement d'une côte carrossable parallèle au viaduc du tramway. On remarque la destruction projetée d'une portion des fortifications (en orange). (Plan indiquant une nouvelle côte projetée longeant le viaduc [de la] côte du Palais, ca 1922. AVQ, Fonds Ville de Québec, Série Conseil, QP1-4 D01335.)

Copie d’un plan réalisé vers 1922 et indiquant l’aménagement d’une côte carrossable parallèle au viaduc du tramway. On remarque la destruction projetée d’une portion des fortifications (en orange). (Plan indiquant une nouvelle côte projetée longeant le viaduc [de la] côte du Palais, ca 1922. AVQ, Fonds Ville de Québec, Série Conseil, QP1-4 D01335.)

Vue actuelle de la portion restante de la saillie des fortifications détruite lors de le construction de la côte Dinan en 1929. (Collection de l'auteur, 2016)

Vue actuelle de la portion restante de la saillie des fortifications détruite lors de le construction de la côte Dinan en 1929. Parcs Canada procède actuellement à des travaux de restauration des fortifications sur la rue des Remparts. (Collection de l’auteur, 2016)

[3] Le règlement établit clairement l’existence d’une voie parallèle aux rails du tramway : « Une côte à l’usage du public […] ayant une largeur minimum de vingt (20) pieds, entre le pied de la falaise et la limite du terrain occupé par le viaduc de la compagnie des Tramways […] ». Voir Règlement no 33W, 15 mai 1931. AVQ, Fonds Ville de Québec, Série Conseil, MF 2147.

[4] Dinan est échevin du quartier Champlain. Les sources consultées ne s’entendent pas sur la durée de son mandat. Il n’est toutefois pas antérieur à 1912 et pas ultérieur à 1948. Notons que l’historien Jean-Marie Lebel attribue le nom à Patrick Dinan, également échevin et décédé en 1912.

[5] Notons qu’une intervention visant à remplacer le mur de soutènement de la côte est effectuée en 1983.

Vue actuelle de la côte Dinan en direction de la basse-ville. (Collection de l'auteur, 2016)

Vue actuelle de la côte Dinan en direction de la basse-ville. (Collection de l’auteur, 2016)

[6] En outre, au tournant des années 1940, un tunnel est percé sous la côte du Palais de façon à permettre une circulation ininterrompue sur la rue Saint-Vallier Est. La Société historique de Québec a publié un billet à ce sujet.

[7] Les plans du bâtiment, signés par l’architecte Raoul Chênevert (1899-1951), prévoyait l’ajoute d’étages additionnels. Le contexte économique défavorable des années 1930 mis fin à ce projet.

Vue actuelle de l'ancien entrepôt de la Compagnie commerciale de Québec transformé en édifice à bureau. (Collection de l'auteur, 2016)

Vue actuelle de l’ancien entrepôt de la Compagnie commerciale de Québec transformé en édifice à bureau. (Collection de l’auteur, 2016)


Abréviations des centres d’archives

AVQ: Archives de la Ville de Québec

BAnQ: Bibliothèque et Archives nationales du Québec


Documents consultés

Plan indiquant une nouvelle côte projetée longeant le viaduc [de la] côte du Palais, ca 1922. AVQ, Fonds Ville de Québec, Série Conseil, QP1-4 D01335.

Règlement no 33W, 15 mai 1931. AVQ, Fonds Ville de Québec, Série Conseil, MF 2147.

« 1115 Rue De Saint-Vallier Est ». Fiche d’un bâtiment patrimonial. Ville de Québec, non daté.

« 1147 à 1163 Rue De Saint-Vallier Est ». Fiche d’un bâtiment patrimonial. Ville de Québec, non daté.

« 1181 à 1187 Rue De Saint-Vallier Est ». Fiche d’un bâtiment patrimonial. Ville de Québec, non daté.

« Côte Dinan ». Documents historiques numériques. Archives de la Ville de Québec, non daté.

« Dinan ». Répertoire des toponymes de la ville de Québec. Ville de Québec, non daté.

BERGERON, Gilles. « La belle époque des tramways ». Cap-aux-Diamants : la revue d’histoire du Québec, vol. 5 no 4 (hiver 1990), p. 19-122. Via érudit.org (fichier PDF)

LEBEL, Jean-Marie. Le Vieux-Québec: guide du promeneur. Sillery,Éditions du Septentrion, 1997, 340 p.

PATRI-ARCH. Étude d’ensemble du sous-secteur de l’Ancien Chantier. Tome 2 : Patrimoine architectural. Analyse des propriétés. Québec, Ville de Québec, Centre de développement économique et urbain, Design et patrimoine, 2001. 161 p.

PHARAND, Jacques. Les Tramways de Québec. Beauport, Publications MNH, 1998, 190 p.

VALLIÈRES, Marc, dir. « Capitale povinciale et institutions urbaines ». Histoire de Québec et de sa région. Tome II : 1792-1939. Québec, Presses de l’Université Laval, 2008, p. 1197-1299.


Article connexe

La côte du Palais extra-muros (1921)

Le pavillon d’Aiguillon de l’Hôtel-Dieu (vers 1925)


Pour me joindre:

Courriel: vues.anciennes@gmail.com

Twitter: Histoire de Québec@vues_anciennes

Advertisements

Vous avez des commentaires ou des suggestions?

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s